L’impression 3D, c’est quoi ?

Tout commence par la création et modélisation des rails sur ordinateur.

Une fois le fichiers 3D obtenu, le logiciel de l’imprimante 3D va procéder au tranchage. C’est à dire que le programme découpe virtuellement le fichier afin de le transformer en fines couches. Ce sont ces couches qui serviront de base pour la fabrication de l’objet, l’imprimante déposant des couches de matières fondues les unes sur les autres. Tous les mouvements que la tête de l’imprimante devra effectuer pour réaliser l’objet sont codés sous la forme du Gcode : c’est un ensemble de coordonnées X,Y et Z qui “expliquent” à la machine où déposer de la matière. Pour démarrer l’impression, le Gcode est transféré à l’imprimante par le réseau. La buse de la machine chauffe à environ 250° afin de faire fondre un filament d’ABSqui sera déposé couches après couches pour fabriquer l’objet. Une fois la température cible atteinte, la buse se met à se déplacer en suivant les coordonnées du Gcode et un engrenage pousse le filament dans la buse afin de créer l’objet couches après couches. 

Laisser un commentaire